• Livre et écriture,

La phrase autonome

Théorie et manifestations

Publié le 19 avril 2016 Mis à jour le 21 mars 2017

Publié avec le concours de l’UFR LCE, de l’EA 369 Études Romanes, de la Commission des Publications de la Commission Recherche de l'Université Paris Nanterre

Les problèmes que pose une approche linguistique de la phrase autonome ne sont pas nouveaux : ils reviennent à l’ordre du jour par suite de l’intérêt porté à des champs qui n’avaient pas été encore assez envisagés comme objet d’étude. Ainsi les proverbes et les sentences, les routines formulaires, les phrases situationnelles ; mais aussi des thèmes plus anciennement connus mais quelque peu négligés, comme les exclamatives ou encore les phrases averbales.
Il faut aborder d’abord le problème de la définition de la phrase autonome : on admet généralement qu’il s’agit d’unités phrastiques ayant comme caractéristiques d’être syntaxiquement indépendantes de leur entourage (autonomie syntaxique) et d’être interprétables sans recours à cet entourage (autonomie sémantique).
Par ailleurs, les phrases autonomes sont considérées par beaucoup comme des unités figées, ce qui interroge d’une part leur statut lexical et d’autre part leur relation exacte au figement, dans la mesure où certains cas semblent peu convaincants.
Le but de l’ouvrage est de faire le point sur ces questions en réunissant des chercheurs travaillant dans tout ou partie de ce domaine, et sur une ou plusieurs langues.

Anscombre, Jean-Claude / Darbord, Bernard / Oddo, Alexandra / García de Lucas, César (dir.)
  • Jean-Claude Anscombre est directeur de recherche émérite, rattaché au laboratoire Langues, Dictionnaires et Informatique (Paris Nanterre). Ses travaux concernent essentiellement la sémantique et la pragmatique.
  • Bernard Darbord est professeur émérite de l’Université Paris Nanterre. Sa recherche porte sur la narration exemplaire et sur l’histoire de la langue espagnole.
  • Alexandra Oddo est professeur à l’Université Paris Nanterre. Elle est spécialiste de linguistique espagnole, de parémiologie et de littérature médiévale.
  • César García de Lucas est maître de conférences à l’Université Paris Nanterre. Ses recherches portent principalement sur l’histoire de la langue espagnole, la philologie et la narratologie médiévale.

Bruxelles-Bern, Peter Lang, [GRAMM-R. Études de linguistique française, 31], 2016. ISBN 978-2-87574-331-2
 

Mis à jour le 21 mars 2017